Giro : histoire et palmarès

Le Giro, ou Tour d’Italie, fait partie des 3 plus belles courses cycliste du monde. Dans notre TOP 3, on retrouve également le Tour de France ainsi que la Vuelta (Tour d’Espagne).

L’histoire du Giro et de son maillot rose

Considérée comme étant la seconde course par étape la plus dure du monde (après le Tour de France), le Giro fût créé en 1909, par un journal (comme pour le Tour) : La Gazzetta dello Sport, par Eugenio Camillo Costamagna.

Depuis 1909, elle a eu lieu tous les ans, sauf pendant la première et seconde guerre mondiale. Elle se passe entre Mai et Juin, avant le Tour.

Quels sont les maillots distinctifs du Tour d’Italie?

Comme pour tous les grands tours, il existe plusieurs maillots distinctifs, pour différencier le leader du classement général, le meilleur sprinteur, le meilleur grimpeur ou encore le meilleur jeune. Petit point historique pour chaque maillot du Giro.

Le maillot rose : leader du classement général

Il récompense le coureur leader au classement général, celui qui possède le meilleur chrono toutes étapes confondues. Mais pourquoi est-il rose? Là encore, la correspondance avec le Tour est frappante. Le rose provient de la couleur du papier de La Gazzetta dello Sport, le journal qui a créé le Giro en 1909. Il a été porté pour la première fois en 1931 par Learco Guerra. Depuis, des coureurs mondialement connus l’ont fièrement porté, comme Fausto Coppi, Jacques Anquetil (premier français vainqueur), Eddy Merckx, Bernard Hinault ou plus récemment Marco Pantani ou Vincenzo Nibali.

Le maillot Cyclamen : le meilleur sprinteur

Disparu pendant une courte durée entre 2010 et 2016 (au profit du rouge), le maillot cyclamen est fièrement réapparu et récemment porté par un français : Arnaud Démare. Il récompense le leader par points (meilleur sprinteur) du Giro. Contrairement au Tour, et pendant longtemps, le Tour d’Italie attribuait le même nombre de points aux étapes de plaines et de montagne. Il arrivait donc régulièrement que le leader du classement général soit aussi leader du classement par points.

Le maillot bleu : le meilleur grimpeur

Décidemment, les italiens aiment changer la couleur de leurs maillots. Il a longtemps été vert, et récompense le meilleur grimpeur du Giro. Depuis 2012, il est bleu et fût remporté au travers des époques par des coureurs au nom de prestige comme Bartali, Coppi, Merckx, Pantani ou plus récemment Froome.

Le maillot blanc : le meilleur jeune

Pour une fois, le Giro est synchro avec le Tour de France. Le maillot blanc récompense le meilleur jeune de moins de 25 ans. Il a récemment été porté par Nairo Quintana, Bob Jungels ou encore Miguel Angel Lopez.

Découvrez les meilleurs moments du Giro 2020

Où regarder le Tour d’Italie?

Le Tour d’Italie était diffusé sur la chaine L’Equipe (Canal 21), en clair, en 2020. Cette diffusion en clair était gratuite et exclusive à l’Equipe 21, qui a recruté Cyrille Guimard, Patrick Chassé, Christophe Riblon ou encore Cédric Pineau pour les commentaires en plateau et sur la moto.

La chaine propose également un long débrief « L’Equipe Giro » juste après chaque étape du Tour D’Italie. On retrouve à l’animation Claire Bricogne, Pierre Esquer et Cédric Pineau qui reste au plus près des coureurs jusqu’au podium protocolaire.

Pour le GIRO 2021, c’est Eurosport (qui possède déjà les droits de la Vuelta mais également du Tour de France, avec France TV) qui diffusera les 21 étapes du Tour d’Italie qui auront lieu du 08 au 30 Mai 2021.

Qui a gagné le Tour d’Italie en 2020?

Après un début de Giro complètement fou, où beaucoup de favoris ont abandonné ou ce sont retrouvés très loin au classement (Geraint Thomas ou Vincenzo Nibali), le grand vainqueur fût finalement Tao Geoghegan Hart, de l’équipe Ineos Grenadier. Loin d’être favoris au début de ce Giro, il a longtemps bataillé avec un autre outsider, Jai Hindley, de l’équipe Team Sunweb. Troisième du tour, on retrouve Wilco Kelderman, Team Sunweb aussi, et en 4ème place, une belle découverte chez la Deceuninck Quick-Step en la personne de João Almeida.

Le Giro 2020 est le tour de la découverte et de l’éclosion, avec 3 jeunes coureurs aux 4 premières places du classement général. Mais, un autre jeune a également beaucoup fait parler de lui : Filippo Ganna. Le jeune italien, spécialiste du contre la montre et gros rouleur, a depuis gagné les championnats de monde de CLM en 2020.